B.4-C.4 - Crues et laves torrentielles

Partenariat et coordinteur

Partenariat :
Région autonome Vallée d'Aoste, Regione Piemonte, Conseil Général des Alpes Maritimes, Conseil Général de Savoie.

Coordinateur : Marc FIQUET - Conseil Général des Alpes Maritimes
email: mfiquet@cg06.fr

Objectifs

Cette activité a pour objectif principal d'améliorer la connaissance et la caractérisation des phénomènes à partir d'approches intégrées régionales et d'études détaillées de systèmes torrentiels actifs pour lesquels les enjeux sont réels en matière de protection civile et les données de base déjà acquises. La démarche doit permettre d'apporter au débat des éléments concrets et de proposer des pistes en matière de suivi, d'instrumentation et de gestion des risques torrentiels à l'ensemble des partenaires transfrontaliers du projet stratégique.

Descriptions des actions

B.4.1. Dangerosité des cônes de déjection : développement d'une méthode semi-automatique de diagnostic, à tester sur des territoires pilotes

Cette action prévoit deux phases successives de travail, à appliquer sur le territoire piémontais. Le but est d'organiser et de structurer les connaissances, de créer des systèmes de diagnostic et de proposer des services et des méthodes utilisables à l'échelle transfrontalière pour l'évaluation de la dangerosité des cônes de déjection. En effet, les crues torrentielles qui inondent les cônes de déjection sont parmi les phénomènes naturels qui provoquent, sur l'arc alpin, le plus grand nombre de victimes (quatre événements dramatiques ont eu lieu en Piémont en mai 2008).

B.4.2. Amélioration de la connaissance des phénomènes : développements méthodologiques à partir de sites pilotes instrumentés

Il s'agira ici de produire des connaissances pour la caractérisation et la prédiction des réponses hydrologiques et sédimentaires des petits bassins versants torrentiels, en lien avec les attentes opérationnelles en matière de gestion des risques naturels. Cette production s'appuiera sur l'implémentation de techniques innovantes et prometteuses en matière de restitution de la variabilité spatiale des contraintes et réponses (imagerie radar, imagerie LiDAR, traçage sédimentaire par radio-identification) mise en oeuvre sur des sites pilotes.

C4 Sites d'étude

Cette action repose sur la constitution d'un observatoire des crues torrentielles qui sera composé de torrents actifs et dangereux. Ces sites présentent de vrais enjeux en matière de
protection civile et leur fonctionnement a déjà fait l'objet d'études techniques. Les petits bassins de montagne présentent un manque de données et d'observations de terrain, d'où l'intérêt de mettre en place des dispositifs de suivi adaptés à chaque situation, de façon à acquérir les informations qui permettront de réduire les incertitudes. D'autre part, ces sites se caractérisent par une diversité en terme de taille et de contexte physique, ce qui assure une bonne représentativité des situations susceptibles d'être rencontrées dans les zones frontalières. Les 4 sites retenus sont les suivants :

  • (1) Le torrent du Real (surface drainée : 2,2 km²), affluent du Real Tuébi dans le bassin du Haut Var, qui menace indirectement le village de Péone. Le Real constitue l'un des systèmes les plus actifs du département, avec un programme de correction torrentielle mené depuis de longues années par le service de Restauration des Terrains en Montagne. Le Cemagref a réalisé de 2005 à 2007 un diagnostic approfondi du fonctionnement du bassin versant et a proposé des orientations pour un programme d'aménagement complémentaire pour protéger le village de Péone. Afin de valider ces hypothèses, un dispositif de suivi de l'activité torrentielle a été préconisé.
  • Le Salso Moreno (surface drainée : 12 km²), affluent de la Tinée, commune de Saint-
    Dalmas-le-Selvage, qui génère des laves torrentielles sur son cours supérieur et un
    charriage intense au niveau du hameau du Pra, qui se traduit par un exhaussement
    chronique de son cône de déjections. Son lit a été curé en 2007 et l'évolution du lit serait intéressante à étudier. L'enjeu concerne la protection du hameau de Pra.
  • Le torrent de l'Ardon (surface drainée : 36 km²), affluent de la Tinée, qui menace Saint-Etienne-de-Tinée. Ce torrent a fait l'objet de travaux de recalibrage récents et il est équipé d'une plage de dépôt à l'amont du village, qui permettrait de mesurer le transport solide par charriage.
  • Le torrent grand Valley, affluent de la Dora Baltea, génère souvent des laves torrentielles qui menace le centre habité de Saint Vincent. L'instrumentation de deux digues sur le torrent avec une étude, confié à une université, pour l'interprétation des données sont prévus. L'objectif est d'améliorer les connaissances en la matière en obtenant des éléments utiles pour le dimensionnement des ouvrages de protection et de comparer les données de terrain avec les études en cours sur la problématiques des crues torrentielles sur l'ensembles des bassins valdôtain.

Description des activités effectuèes

Vu la complexité du projet, afin d'assurer un bon suivi de l'avancement de toutes les activités, les rapports d'avancement de toutes les activités du projet, explicités des fiches descriptives et des produits, sont publiés dans la section Activité A.1 - Coordination et pilotage du projet stratégique, au fond de la page.

Consultez les rapports d'avancement des activités du projet.

Produits de l'activité de la Région Piemonte

Produits de l'activité de Arpa Piemonte

Fondo Europeo di Sviluppo Regionale Alcotra - Insieme oltre i confini Governo italiano Regione Valle d'Aosta Regione Piemonte Rhône-Alpes Dreal Rhône-Alpes
Provincia di Imperia Regione Liguria Région Paca Provincia di Cuneo Conséil Général Alpes Maritimes Dreal PACA
Conseil Général de la Savoie Conseil Général de Haute-Savoie Canton du Valais Bureau de Recherches Géologiques et Minières Centre Méditerranéen de l'Environnement Provincia di Torino